Présentation

Nom du blog :
Champignons

Description du blog :
Découverte du monde des champignons

Date de création :
07 octobre 2008 à 00:00

Date de modification :
07 octobre 2008 à 00:00


Statistiques

142 Articles
0 Pages
0 Vidéos
3 Commentaires
11 Messages sur le Livre d'or
235 443 Visiteurs au total
5 Visiteurs en ligne
137 Visiteurs aujourd'hui
Valid XHTML 1.0 Strict  CSS Valide ! 

LES FOURMIS CHAMPIGNONNISTES

date 08-10-2008 - Voir tous les articles de la catégorie SYMBIOSES ETONNANTES SYMBIOSES ETONNANTES - com 0 commentaire(s)-

LES FOURMIS CHAMPIGNONNISTES
Parmi les 12 000 espèces de fourmis qui existent, il en est une très évoluée: le genre Atta (Atta cephalotes). On les rencontre du sud des Etats-Unis jusqu’en Argentine et également dans les Caraïbes. Les Attas sont mieux connues sous le nom de fourmis “coupeuses de feuilles” ou fourmis "parasol" , mais on pourrait également les appeler “champignonnistes” ou “agricultrices”. Elle cultivent “leur champignon”, le Rozites Gongylophoma, dans des fourmillières qui abritent souvent plusieurs millions d’individus qui représentent du fait de leur activité de stockage de fragments de feuilles un grand danger pour l’agriculture et la végétation environnante. La consommation quotidienne d’une telle fourmillière est équivalente à celle d’une vache adulte. La défoliation des arbres est en fonction de la taille ou du nombre de fourmillières alentour. Le travail se fait en plusieurs étapes par des fourmis spécialisées. Les grandes ouvrières, grâce à leurs puissantes mandibules découpent, du lever au coucher du Soleil, les feuilles des arbres qu’elles transportent verticalement jusqu’au nid où elles les entreposent dans une chambre. D’autres ouvrières, plus petites que les “coupeuses - transporteuses”, découpent alors les fragments de feuilles en très petits morceaux (1 millimètre environ), puis ce hachis végétal est pris en charge par des ouvrières encore plus petites que les précédentes qui l’écrasent, le malaxent, le pétrissent, y injectent un peu d’excrément en formant des petites boulettes humides dont elles tapissent les galeries et qui vont servir de milieu convenable à la pousse du champignon. Le Rozites Gongylophoma va se développer très rapidement et former un fin duvet ainsi que de minuscules bulbes qu’elles vont se hâter de cueillir afin de nourrir d’abord les larves. Ces cultures vont être entretenues par les plus petites ouvrières attas. Ces “jardinières” s’assureront que la meule reste pure en la débarrassant des hôtes indésirables (végétaux ou autres champignons), par un désherbage minutieux et sécrètant même un fongicide sélectif. La température et l’hygrométrie sont maintenues idéalement pour le développement du champignon. Le grand ennemi des fourmis champignonnistes est un autre champignon, parasite lui-même, l’ Escovopsis. Pour endiguer les attaques de ce dernier, les “jardinières” nettoient sans cesse les cultures en les léchant, en les tatant de leurs antennes et en assurant une surveillance de chaque instant. Malgré toutes ces précautions, il arrive que l’Escovopsis s’infiltre dans les champignonnières, la mobilisation générale est alors décrétée. D’autres fourmis arrivent en renfort pour désherber, elles emportent les parasites hors et loin de la fourmillière de même que le substrat qui les nourrit. Parfois elles ont le dessous et après une bataille souvent très longue (des années parfois) les Attas prennent la décision de déménager. Les Attas ont besoin du Rozites Gongylophoma pour se nourrir et ce dernier ne peut vivre sans leur aide, car il a besoin de ce milieu de croissance protégé. Il y a association avec des avantages réciproques pour les 2 partenaires: on peut donc parler ici de symbiose. La fourmi atta ne pourrait vivre sans le champignon qui lui n’existerait pas sans la fourmi. Au moment de l’envol nuptial, pour créer de nouvelles colonies, les reines vierges emportent dans une cavité buccale un peu de ce précieux champignon. Une fois fécondée la nouvelle reine va s’amputer de ses 4 ailes, creuser une première galerie et y placer son champignon. Elle disposera ainsi du matériel nécessaire à la création de sa propre champignonnière pour assurer la survie de ses premières larves.Une reine dans sa longue vie (20 à 30ans parfois) peut engendrer jusqu’à 150 millions de fourmis. Extrait du livre "Passion Champignons" de Jean-Mi

Auteur Champignons


Ajouter un commentaire
Gras Italique Underline Center Liens
s1 s3 s6 s11 s7 s8 s10 s15 s17 s18
 voir le code

Aucun commentaire posté pour cet article


Horloge du jour

Derniers messages du livre d'or

Album Photo

Galerie Vidéo

Derniers commentaires



Google Plus


2011-11-14+2

Publicité Champignons

Créer un blog Loisirs créatifs

Un Blog des Blogs jblog est une plateforme logicielle en ligne gratuite qui facilite la publication d'un blog. C'est un service qui offre une multitude d'outils à des personnes de publier du contenu sur le web blog musique blog humour blog mode blog perso blog animaux sky blog, blog image blogger faire son blog gratuit Annuaire… de blogs sur internet